Vous êtes ici : Accueil > Vie de la ville > Conseils de quartier > Centre ville > Réunion du 08 octobre 2015

Réunion du 08 octobre 2015

Présents :

  • M. Pierre Antoine GUINOT, Vice- Président de quartier,
  • M. TINAT Pascal, Conseiller Municipal Titulaire;
  • M. GUEGUEN Kevin, Conseiller Municipal Suppléant;
  • Mme BOIZIAU Janine, M. BONTEMPS Anthony, M. DEBENOIST Bernard, Mme DOMEC Marie-France, M. PITAUT Jean-Pierre, Mme POTIER Jacqueline, Titulaires ;
  • M. CIDERE Alain, M. CIUP Daniel, M. DOMEC Alain, Mme DUFAU Thérèse, Mme LEBLANC Laurence, M. LOISEAU Laurent, Mme SERET Caroline, Suppléants ;
  • Mme MORIN Florence, Coordonnateur de la Démocratie Participative.

Excusés :

  • Mme BESSARD Magali, Conseillère Municipale,
  • M. DEDET Pierre, Mme DEYBER Dominique, M. DOKOULA Yvon, Mme DUNOYER Véronique Mme SARREAU Michèle, M. VERIN Thomas, Titulaires ;

Absents :

  • Mme FENOLL Véronique, M. CROTTE Joël, Conseillers Municipaux,
  • M. AIDOUD Said, Mme CHAUVEAU Estelle, Mme DAVENTURE-PROHET Florence, Mme GILBERT Yvette, Mme GABRIELE Marie-Pierre, M. GUILLOUX Robin, M. LAEBENS Valentin, Mme RULLON Cécile, Titulaires.

Démissionnaires :

  • M. Bernard CHALON et M. Alain DOMEC devient donc titulaire,
  • M. François FAYET et M. Alain CIDERE devient donc titulaire,
  • Mme PEPIN Danièle et Mme Caroline SERET devient donc titulaire,
  • M. Nicolas DUMAS et M. Laurent LOISEAU devient titulaire.

M. GUINOT, nouveau Vice-Président, ouvre la séance à 18 heures 10 et annonce sa satisfaction de participer à ce conseil de quartier. Il indique qu’il est à la disposition et à l’écoute des membres. Ensuite, il poursuit en informant l’assemblée des démissionnaires.

I - Le compte-rendu de la séance précédente

M. GUINOT demande à l’assemblée d’exprimer d’éventuelles remarques sur le document transmis par courrier ou par messagerie.
Aucune observation, le compte-rendu est donc approuvé.

II – Propositions d’évolutions

M. GUINOT annonce que des évolutions de travail vont avoir lieu pour améliorer la réactivité de la municipalité par rapport aux demandes émises par les conseillers de quartier.
Pour cela, M. le Maire souhaite un travail plus harmonieux entre les conseils de quartier.
M. MOUSNY jouera donc un rôle de coordonnateur sur l’ensemble de ces instances. Les Vice-présidents se rencontreront régulièrement dans l’année pour échanger sur les opérations communes et les techniques de travail. L’objectif est de mettre en œuvre les actions proposées dans des délais plus rapides.

Suite au conseil interquartiers du mois de juin, M. le Maire veut mettre en place des groupes de travail entre les séances afin d’être plus efficace sur les dossiers appelés « communs » et de les lancer plus rapidement.

Dans un premier temps, M. MOUSNY et les Vice-présidents souhaitent stimuler le projet sur les pénétrantes de la rocade verte vers le centre ville. Pour cela, il est demandé à chaque conseil de quartier deux représentants pour assister aux réunions de travail interquartiers. Toutefois, à côté de cela, chaque quartier peut poursuivre ses réflexions avec les membres de son instance. La première réunion de travail interquartiers aura lieu courant novembre avec les services de la Ville et l’association Mon Cher Vélo.
M. Anthony BONTEMPS et M. Alain CIDERE se portent candidats pour représenter le conseil de quartier Centre Ville dans ce projet. Ces personnes demandent l’obtention des cartes en amont de la réunion afin de se déplacer sur site pour mieux travailler le jour de la réunion.

En outre, le constat de mauvaise connaissance de ces instances auprès du public avait été signalé. Par conséquent, une page dans les Nouvelles de Bourges sera dédiée aux Conseils de Quartier. Le premier article sortira dans l’édition du mois de novembre.

D’une manière générale, M. le Maire propose évolutions suivantes :

III – La Mission Emploi

M. GUINOT poursuit son intervention par la présentation de la Mission Emploi, nouvelle compétence de la Ville de Bourges. Cette action existe pour le développement économique du territoire et notamment au service de l’emploi.

Présentation de Mission Emploi

M. GUINOT ouvre le débat.

Un membre souligne que cette initiative est très bien malheureusement le constat est de dire que Pôle Emploi n’assure pas dans ses missions. Surtout lorsque 62% des offres d’emploi ne passent plus par Pôle Emploi.

IV – Les Migrants

M. le Vice-Président présente ensuite à l’assemblée l’exposé énoncé en Conseil Municipal.

Présentation

M. GUINOT ouvre le débat.

Un membre se demande sur quels critères l’Etat se base pour donner le statut de réfugié ou la protection subsidiaire.
M. GUINOT précise que cela dépend du pays d’origine, notamment si ce dernier est en situation de guerre.
Une personne s’interroge à savoir si la protection subsidiaire est renouvelable.
M. GUINOT indique que cette mesure peut être renouvelable.

Comment est répartie cette population ?
M. le Vice-Président annonce que la répartition est réalisée sur le plan national.

V- Les projets d’aménagement dans le quartier

M. GUEDES prend la parole et apporte des informations sur les projets actuellement en cours de réalisation.

Boulevard Gambetta
L’idée est d’orienter ce projet sur la réalisation de deux bandes cyclables sur la chaussée, côté pair et impair. La particularité de la bande cyclable côté pair est de l’éloigner du stationnement pour ne pas gêner les cyclistes.
Les quatre voies sont passées à deux voies avec un îlot central. Les seules difficultés sont les intersections des feux, c’est pourquoi au niveau des feux tricolores le tourne-à-gauche est maintenu. Cet aménagement existe depuis plus d’un mois et les services municipaux n’ont aucun retour négatif.
Un membre indique qu’aux heures de pointes des embouteillages ont lieu. Serait-il envisageable de raccourcir le temps des feux ?
M. GUEDES explique que cette opération aura des conséquences sur les voies adjacentes.

Cours Anatole France
Les parents d’élèves de l’école Nicolas Leblanc ont alerté la municipalité sur la difficulté de traverser, notamment pour les enfants.
De la même manière que sur les autres boulevards, les deux voies de circulation vont être réduites à une voie. Ce projet comprend une bande neutralisée côté stationnement pour sécuriser la sortie des voitures stationnées et une bande cyclable de l’autre côté de la voie. Les passages piétons seront sécurisés.
Les travaux consisteront seulement à des marquages au sol. En outre, des comptages ont été effectués aux heures de pointes et la circulation ne posera pas de difficulté.
Les marquages débuteront la semaine du 12 au 16 octobre.
Un membre fait remarquer que les ralentisseurs ont été enlevés. Cette opération est-elle définitive ?
M. GUEDES précise qu’un ralentisseur sera conservé.
La commission Voirie souligne à nouveau la dangerosité du boulevard Clémenceau, notamment au niveau du feu tricolore piéton, devant le théâtre Saint Bonnet. Les membres conseillent aux services de se rendre sur place pour constater les remarques formulées.

Boulevard Foch
Cet aménagement découle d’une réflexion sur les passages piétons à sécuriser. Suite à un accident, la municipalité a mis en priorité ce boulevard.
Les deux voies sont maintenues dans la partie supérieure avec un tourne-à-gauche. Tandis que dans la partie descendante, les quatre voies passent à deux voies.
Concernant les passages piétons, des aménagements sécurisés sont prévus par la présence d’îlots et une traversée en deux fois. Certains d’entre eux ont été supprimés. Des tourne-à-gauche ont ainsi été créés sur les voies adjacentes et l’entrée du bâtiment de la Communauté d’Agglomération Bourges Plus.
Aucune piste cyclable ne sera aménagée en raison de la présence des quatre voies dans la partie haute. La municipalité n’est pas opposée à cette proposition mais est-ce judicieux pour la sécurité des cyclistes ?
Cet aménagement consiste à un marquage au sol. Des balisettes seront installées avant la pose des îlots.
Enfin, les demandes évoquées en groupe de travail ont été prises en compte. Les passages piétons supplémentaires seront bien installés au niveau de la place Hervier, de même que le déplacement de celui situé dans le virage dans la partie descendante du boulevard.

VI- Le jalonnement dynamique des parkings

Mme CHOISY GUEDES, Chef de Projet Aménagement Urbain, expose la présentation du jalonnement envisagé sur la ville.

Présentation

M. GUINOT ouvre le débat.

Un membre demande si le parking, anciennement le plateau de la machine agricole, sera restructuré au niveau des tracés des places de stationnement.
Cette opération de rénovation demande un budget important. Aucune réalisation n’est programmée pour le moment.

Sur le site de l’entreprise MONIN en centre ville, une personne se pose la question de savoir si un projet de parking est étudié.
M. GUINOT précise que ce site n’appartient pas à la Ville de Bourges. En outre, il informe qu’une partie des bâtiments de ce site est classé et par conséquent cela limite les projets. Actuellement, aucun parking n’est envisagé.

VII- Les commissions

A- Voirie
Le rapporteur indique que la commission travaille sur de nouvelles idées et une réunion de travail est prévue prochainement.
Les membres envisagent une étude sous forme de reportage photos sur la signalétique et les panneaux qui font double emploi.
Le rapporteur souhaite revenir sur le sens de circulation qui n’est pas fluide au niveau du carrefour des rues Gambon et Jean Jaurès. Il demande qu’un technicien se déplace sur les lieux pour étudier un autre sens de circulation. En outre, cette réflexion ne coûte pas cher.
Mme CHOISY GUEDES met l’accent sur l’objectif attendu : soit fluidifier l’entrée de ville, soit rendre l’accès plus compliqué. Dans le cas où la circulation est fluide, les automobilistes vont prendre ce raccourci et vont ensuite s’enfiler au niveau de la rue Moyenne. Et donc la question est de savoir si la rue Moyenne doit être une pénétrante. Aujourd’hui, 6 000 voitures par jour montent cette voie.

B- Patrimoine et Culture
Aucun nouveau travail n’a été réalisé. Toutefois, une réflexion sur les musées sera envisagée. Le rapporteur indique qu’un musée des Beaux Arts manque à Bourges. L’idée est à étudier.
M. GUINOT revient sur la demande de visiter le site de l’ancien Hôtel Dieu. Ce lieu est sécurisé et peut être à nouveau ouvert pour des visites.
Mme Florence MORIN se charge d’organiser une visite.

La commission rappelle également qu’une visite de la salle Calvin, où se trouvent les fonds de stockage des musées, était prévue.
M. GUINOT est favorable à cette proposition.

Concernant les Nuits Lumière, la commission souhaite savoir si le groupe de travail poursuit sa réflexion ou s’oriente sur d’autres sujets.
M. GUINOT invite les membres à continuer leurs travaux. L’idée de mettre en valeur certaines portes, sur le parcours, a été étudiée et une demande d’estimation a été faite.

C- Vivre en Centre Ville & Attractivité économique
Le Conseil de Quartier a convenu de fusionner les deux commissions. En effet, les deux thématiques se rejoignent et les membres sont les mêmes participants aux deux groupes de travail.
Pour cela, les membres veulent conserver le nom « Vivre en Centre Ville ».

Suite à leur rencontre du mois de septembre, Mme Florence MORIN a rajouté au tableau de bord les propositions émises à l’occasion de la démarche Cœur de Ville.

Les réponses sont les suivantes :

Proposition 716 : Propose de développer le "label étudiant" pour contraindre les propriétaires à être plus raisonnables aussi bien en terme d'investissement que de montant de loyer.
Le label étudiant est déjà mis en place par la Communauté d’Agglomération Bourges Plus. Le site de Bourges Plus indique qu'il y a plus de 100 logements labellisés. Cette action est déjà en marche.

Proposition 717 : Mise en place d'un label "famille"
Le label famille risque de ne pas être efficace pour des logements ayant, à l'inverse des logements étudiants, vocation à rester longtemps avec les mêmes locataires. Dans tous les cas, si cette idée s'avérait quand même à se développer, la politique de l'habitat relève de Bourges Plus. L'agglomération devra gérer ce label famille.

Proposition 718 : Reconversion des espaces commerciaux vacants en grands logements sociaux rénovés.
La reconversion en logements sociaux est une idée qui se heurterait à la trop grande offre en la matière dans la ville de Bourges. Mais l'opération programmée d'amélioration de l'habitat que Bourges Plus s'apprête à lancer va aborder la question du logement et des logements vacants en centre ville.

Proposition 720 : Mettre en place des parkings "relais" au niveau de la rocade.
Cette compétence est à la charge d’AGGLOBUS. Actuellement, une étude est en cours sur la mise en place de parking relais. A côté de cela, la Ville de Bourges étudie un jalonnement des stationnements pour les parkings situés au niveau de la petite couronne et de la deuxième couronne.

Proposition 721 : Augmenter la fréquence de la navette gratuite.
Cette proposition n’est pas réalisable pour le moment. Actuellement, deux navettes existent. Toutefois, une troisième est à l'étude.

Proposition 723 : Mise en place d'une communication en temps réel sur les animations, les activités commerciales, etc.
Action réalisée. La Ville de Bourges lance un nouveau site internet dédié aux évènements et sorties sur Bourges : wwww.sortirabourges.com. Une application est également disponible  pour recevoir en temps réel les informations sur les tablettes et les Smartphones.

Proposition 724 : Reconversion de l'école Avaricum en garderie gratuite de courte durée pour les Berruyers qui souhaitent faire leurs courses en centre ville.
Les locaux sont voués à une autre destination. Pour ce type de projet, le bâtiment aurait demandé de grands travaux de réhabilitation.

VIII– Questions diverses

Un membre demande où en est l’avancement des travaux pour la rénovation du bâtiment « Les Forestines ».
M. GUINOT précise que c’est une bataille juridique entre les propriétaires et les assurances. Par conséquent, les travaux prennent du retard. A partir du 20 octobre la rue des Beaux Arts sera à nouveau ouverte.

Un conseiller fait remarquer que les pavés rue de l’Hôtel Lallemand se déchaussent de la voie.

 

M. le Président clôt la séance à 20h10 et annonce le prochain conseil de quartier au jeudi 21 janvier 2016 à 18 heures.