Vous êtes ici : Accueil > Vie de la ville > Le Contrat de Ville

Le Contrat de Ville

Signature du Contrat de VilleLa loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine définit la politique de la ville comme une politique de cohésion urbaine et de solidarité, nationale et locale, envers les quartiers défavorisés et leurs habitants.

Elle s’inscrit dans l’histoire déjà longue de la politique de la Ville mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficulté et de réduire les inégalités entre les territoires.
Ces dernière années, la loi n° 2003-710 du 1er août 2003 d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine, avait permis de créer l’Agence Nationale de la Rénovation urbaine et de lancer les programmes de Rénovations Urbaines dont Bourges a été un des grands bénéficiaires pour les quartiers Moulon, Chancellerie, Gibjoncs et Aéroport pour un programme d’un montant porté à 368 Millions d’Euros dont 112 Millions d’Euros de l’ANRU pour Bourges, soit le ratio par habitant le plus important de France.
Par ailleurs, la politique de la Ville a également permis ces dernières années la mise en œuvre de programmes d’accompagnement social au travers des CUCS (contrats urbains de cohésions sociale) et d’autres programmes sectoriels tels que les Programmes de Réussites Educatives, la mise en œuvre des ateliers Santé Ville..etc.
La loi du 21 février 2014, marque donc un nouvel élan pour la politique de la Villle, puisque sous l’égide d’un seul contrat, le Contrat de Ville 2015-2020, elle  vise à mettre en œuvre un projet de développement, social, économique et urbain pour les quartiers prioritaires, intégrés au Projet d’agglomération.

Une nouvelle géographie prioritaire

Depuis le 30 décembre 2014 et la publication du décret fixant la liste des nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV) , Bourges dispose désormais de 2 QPV (succédant aux ZUS – zones urbaines sensibles ). L’identification, au niveau national,  des nouveaux quartiers prioritaires s’est appuyée sur le critère unique des revenus (population dont les ressources sont inférieures à 60% du revenu médian).

Au total, sur l'EPCI de Bourges : 12 190 habitants résident au sein de 2 quartiers prioritaires  :

1. Chancellerie/Gibjoncs/Moulon
regroupant 9 630 habitants,
soit 14,5% de la population de la ville et 10% de celle de l’agglomération.

2. Val d’Auron
regroupant 2 560 habitants
soit 3,9% de la population de la ville et 2,6% de celle de l’agglomération.

Une élaboration partenariale

Le Contrat de ville de Bourges a mobilisé un important travail partenarial des services de l’Etat, des collectivités locales, et des divers opérateurs impliqués dans la politique de la  ville.
Ce travail, officiellement lancé le 3 décembre dernier à Bourges, s’est organisé avec une très forte appropriation du sujet par le réseau des associations intervenant dans les quartiers et les différents acteurs institutionnels de la politique de la ville.
Cette approche partenariale a permis une large appropriation d’un diagnostic déjà connu et d’élaborer un ambitieux plan d’action.  
Des habitants ont été associés à la démarche et des conseils de citoyens seront installés en s’appuyant sur les organismes participatifs existants.

Le contrat de Bourges et sa structuration

Les 8 objectifs stratégiques du Contrat de ville de Bourges sont les suivants :

Pilier cohésion sociale

  • Favoriser et coordonner la réussite éducative
  • Développer l’accès aux droits
  • Favoriser l’implication citoyenne, le vivre ensemble et la lutte contre l’isolement

Pilier développement économique et emploi

  • Susciter, accompagner et soutenir les projets économiques endogènes aux quartiers afin de développer l’emploi
  • Accompagner les habitants vers un emploi durable

Pilier cadre de vie et renouvellement urbain

  • Faire de la mobilité un vecteur central de développement des quartiers
  • Optimiser l’offre de logements pour répondre aux besoins et favoriser la mixité
  • Améliorer la qualité résidentielle et l’image des quartiers

Au sein de ces objectifs stratégiques, 35 objectifs opérationnels déclinés en 138 actions ont été déterminées.

La rénovation urbaine

Ultérieurement, un protocole de préfiguration du Nouveau programme de  renouvellement urbain pour le grand quartier des Gibjoncs doit être annexé au Contrat de Ville.
En effet, le quartier des Gibjoncs fait partie de la liste des 200 quartiers d’intérêt national qui bénéficieront du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) 2014-2024.

Les signataires

  • l’Etat, Madame Marie-Christine DOKHÉLAR, Préfète du Cher
  • la Communauté d’Agglomération Bourges Plus, Monsieur Pascal BLANC, Président
    Délégation à Monsieur Aymar de GERMAY, vice-président
  • la Ville de Bourges, Monsieur Pascal BLANC, Maire
  • le Procureur de la République, Monsieur Vincent BONNEFOY
  • le Conseil régional du Centre-Val de Loire, Monsieur François BONNEAU, Président
    Délégation à Monsieur Philippe FOURNIE, vice-président
  • le Conseil départemental du Cher, Monsieur Michel AUTISSIER, Président
  • la Caisse d’Allocations Familiales du Cher, Monsieur Thierry CHATELIN, Président du Conseil d’Administration
  • la Caisse d’Allocations Familiales du Cher, Madame Elisabeth BASTID, Directrice
  • la Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Cher, Madame Régine AUDRY, Présidente du Conseil d’Administration
  • la Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Cher, Monsieur Julien JAFFRE, Directeur
  • l’Agence Régionale de Santé du Centre-Val de Loire, Monsieur Philippe DAMIE, Directeur Général
  • la Caisse des Dépôts et Consignations, Monsieur Pascal HOFFMANN, Directeur Régional
    Délégation à Monsieur Christian BAUDOT, directeur régional adjoint
  • l’Académie d’Orléans-Tours, Monsieur Olivier COTTET, Directeur Académique
  • Pôle Emploi du Cher, Monsieur Erik KRAEMER, Directeur territorial
    Délégation à Mme Fabienne PICARDAT, directrice de l’agence de Bourges
  • Bourges Habitat, Monsieur Jean-Pierre LAFONT, Directeur Général Adjoint
  • Jacques Cœur Habitat, Monsieur Jean-Marc PIERRET, Directeur Général
    Délégation à Monsieur Michel BARDIN, directeur technique
  • France Loire, Monsieur Laurent LORRILLARD, Directeur Général
  • l’Office Public de l’Habitat du Cher, Monsieur Alain THOMAS, Directeur Général
  • la Chambre de Commerce et d’Industrie, Monsieur Alain BRUNAUD, Président
  • la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Monsieur Santiago GONZALEZ, Président
  • Agglobus, Monsieur Pascal BLANC, Président
    Délégation à Madame Nathalie BONNEFOY, vice-présidente