Arts de la table : le métal

soupièreLa création d'objets en métal met en oeuvre plusieurs savoir-faire, de la conception de l'objet à sa finition. Différentes professions participent donc de cette filière : le fondeur (mise en forme du métal à chaud), le monteur (assemblage des différentes pièces d'une oeuvre), le tourneur, le ciseleur... Cependant, s'il s'agit bien de spécialités distinctes, les artisans doivent avoir une connaissance de l'ensemble de la filière. L'exposition "les arts de la table "présente des oeuvres d'un tourneur sur bronze et de ciseleurs.

Le tournage sur bronze

Le bronze est un métal fondu, composé de cuivre et d'étain, avec un petit pourcentage de plomb. Il est coulé dans un moule qui prend l'empreinte d'un modèle. Le tourneur reçoit l'objet à la sortie de fonte et le travaille sur un tour.

La ciselure

Le ciseleur décore le métal sous toutes ses formes : qu'il soit laminé ou fondu, qu'il s'agisse de cuivre, de bronze, d'étain, d'alliages divers ou de métaux précieux. A la différence du graveur, il n'y a pas d'enlèvement de matière. Elle est repoussée à l'aide d'un marteau et d'un ciselet, outil ni coupant, ni tranchant à l'extrémité polie. Le métal est généralement consolidé provisoirement à l'avers par une cire ou un ciment. Le ciseleur travaille dans les domaines de l'orfèvrerie, du bronze d'art, de la restauration de pièces anciennes ou rejoint les bureaux d'études des entreprises industrielles du secteur.