Vous êtes ici : Accueil > Culture > Musées > Musée des Meilleurs Ouvriers de France > Expositions annuelles > La coutellerie > L'organisation du métier de coutelier

L'organisation du métier de coutelier

Les couteliers se regroupent en corporations à partir du 13e siècle. Au 18e siècle, la coutellerie de Paris est la plus importante quantitativement et qualitativement. Les autres bassins de production sont Thiers, Nogent et Langres mais aussi des centres aujourd'hui disparus comme Caen, Moulins, Châtellerault et Saint-Etienne. Si Thiers a acquis une renommée solide, c'est sans doute grâce à la diffusion de couteaux dits régionaux afin de s'adapter aux clientèles locales. La production de Nogent à quant à elle été maintes fois récompensée lors d'Expositions Universelles au 19e siècle.

Elle couvre les sept classes de coutellerie :

  • la coutellerie fermante,
  • la coutellerie de table
  • la coutellerie de métier
  • les ciseaux, les pièces de manucure,
  • les outils à main
  • et les instruments de chirurgie.

Elle est ainsi présente dans tous les aspects de la vie quotidienne : la table, l'hygiène, le sport, la chasse, les métiers tels que la boucherie ou la couture.