Vous êtes ici : Accueil > Grands projets > Plan de Renouvellement Urbain > Gibjoncs > Quartier de La Bergerie

Quartier de La Bergerie

Eco-quartier de La Bergerie (dessin d'architecte)Un projet d'aménagement en trois axes

Dans le cadre du Projet de Renouvellement Urbain, la Ville de Bourges travaille depuis plusieurs années sur un projet de requalification et d’ouverture du quartier des Gibjoncs ainsi qu’à une valorisation de son caractère végétal.
Le périmètre du quartier, incluant le site de l’ancien lycée agricole, est l’occasion de créer une liaison entre les Gibjoncs et le quartier Maréchal Juin. C’est dans ce contexte que la Ville de Bourges a élaboré un plan d’ensemble en vue du réaménagement du site de l’ancien lycée agricole.

Vidéo

Les principes d’aménagement du quartier de la Bergerie s’orientent autour de trois axes principaux :

  • La diversification dans l’offre de logements ;
  • L’amélioration de la circulation entre les quartiers ;
  • L’ouverture du Parc Paysager des Gibjoncs sur la ville.


Sur ce site d’environ 14 hectares :
- 4 hectares ont déjà permis la construction du vélodrome en lien avec le CREPS,
- A terme, 10 hectares seront progressivement aménagés pour la création de logements (logements collectifs en front de rues, logements intermédiaires et logements individuels) et d’espaces publics.

La Ville de Bourges va ainsi procéder à la 1ère tranche d’urbanisation de l’ancien lycée agricole (dénommé aujourd’hui quartier de la Bergerie) sur la partie sud du site, et va poursuivre l’aménagement de l’avenue Gallieni.

2015-2018 : aménagement du sud du quartier de La Bergerie

Création de 37 logements

Le projet comprend la construction de 11 maisons en accession sociale, opération menée par la coopérative HLM Vie et Lumière ;
Aussi, la Ville de Bourges a mis en vente 26 terrains à bâtir.
La Procédure de mise en vente a débuté en avril 2015 par la diffusion d’un avis d’appel à candidature en vue de la cession amiable des 26 lots à bâtir.
D’ores et déjà, 22 lots sont pré-réservés. Il reste 4 lots à saisir de 330m², vendus entre 16 000 et 18 000 €.

De nouveaux espaces publics

Les nouvelles voies créées dans le cadre de l’aménagement du quartier de la Bergerie ont pour objectif de faciliter les déplacements inter-quartiers et permettre la desserte des nouveaux logements.

  • Avenue Stendhal : un espace de centralité et de lien avec le Parc Paysager
    Située en limite sud du quartier de la Bergerie, d’une largeur de 30 à 40 mètres, cette avenue parcourt le quartier des Gibjoncs d’Est en Ouest. Elle desservira de nombreux équipements et services mais aussi les futures habitations individuelles qui seront implantées au Nord-Est de l’avenue.
    Le constat est le suivant : bien que cet espace traverse différentes ambiances urbaines (proximité avec le parc des Gibjoncs ; présence d’équipements, services ou logements), sa grande largeur actuelle crée une coupure entre le quartier des Gibjoncs et le quartier Musset-Coppée.
    Ainsi, pour conforter l’accessibilité aux équipements, permettre de nouvelles occupations, favoriser des traversées piétonnes Nord/Sud et des continuités Est/Ouest (de Cap Nord au quartier de la Bergerie, du PRJ des Pressavois au Parc Paysager), les aménagements étudiés prennent en considération les usages des lieux existants et à venir.
    La partie Ouest de la rue permettra la réorganisation du stationnement : il sera désormais longitudinal pour une plus grande lisibilité de la rue et de la promenade.
    Dans la partie Est de la rue, la logique de stationnement en bataille sera conservée pour préserver un maximum de places devant l’école.
  • La rue Théophile Gautier prolongée
    Nouvel axe de desserte entre la rue du général de Gaulle et la rue Gallieni. La rue Théophile Gautier traverse le quartier de la Bergerie d’Est en Ouest et est destinée à accueillir la Rocade Verte. Elle assure une connexion avec le quartier de la Chancellerie.Les stationnements seront réorganisés sur la partie ouest de la rue pour permettre tous les modes de déplacements (piétons, vélo, voiture). De nouveaux stationnements longitudinaux seront créés de chaque coté de la chaussée grâce au prolongement de cet axe.
  • Prolongement de la rue Villon jusqu’à la rue Théophile Gautier
    Cette rue créera un axe Nord/Sud. Elle croisera la rue Stendhal et la rue Théophile Gautier et longera le site du PRJ des Pressavois. Elle desservira les nouvelles habitations individuelles à l’Est et accueillera des stationnements longitudinaux à l’Ouest, le long de la haie bocagère existante.
  • Rue Gallieni : de la rue Jules Bertaut à la rue Maréchal Juin
    Dans le prolongement de la rue Jules Bertaut, la rue Gallieni connectera le quartier des Gibjoncs depuis la rue Maréchal de Lattre de Tassigny au nouveau quartier Maréchal Juin.
    Elle desservira, côté Ouest, un secteur futur d’habitat collectif, intermédiaire et individuel. Elle longera le parc des Gibjoncs puis le site du Vélodrome et le CREPS. Elle reliera le quartier au giratoire Nord de la rue Maréchal Juin.
    Elle assurera la sécurité, notamment par un aménagement très lisible, mais aussi par une rupture de la linéarité de la voie.
    Des stationnements longitudinaux seront créés le long de cet axe nouveau au Nord du débouché de la rue Théophile Gautier prolongée.
  • La rue interne
    Elle assurera la desserte des habitations individuelles. Accessible par la rue Théophile Gautier ou la rue François Villon, elle ne sera utilisée que par les riverains des ilots bâtis desservis.
    Elle sera aménagée en zone de rencontre à priorité douce, sous forme de plateaux aménagés de 6 mètres de large.
  • Le jardin des pluies
    La partie Ouest du Parc Paysager sera la continuité du nouveau quartier de la Bergerie.
    Cet aménagement permet d’offrir une façade de qualité au sud de la Bergerie et à l’avenue Stendhal.

Déplacements : un quartier bien doté

Le quartier de la Bergerie est situé à 3km du centre ville historique. Son accès est facilité par le maillage de plusieurs modes de circulation.

  • Déplacements doux :
    • Une piste cyclable bidirectionnelle rue Bertaut et avenue Gallieni pour relier les aménagements cyclables existants de l’avenue de Lattre de Tassigny et de l’avenue Maréchal Juin ;
    • La Rocade Verte poursuivra son chemin dans la Bergerie, reliant le Parc Paysager à la Plaine du Moulon ;
    • La promenade de l’avenue Stendhal accueillera également les cyclistes.
  • Transports en communs :
    Actuellement le quartier est desservi par quatre lignes (1 : Foulonne-Rottée ; 5 : Foulonne–CREPS-Hôpital ; 7 : Chancellerie–Hôpital ; 10 : Pigny–Fussy–Nation). Plusieurs arrêts de bus sont situés dans un rayon de 300m.
  • Accès en voiture :
    Le sud de la Bergerie est accessible en voiture par l’avenue Gallieni, l’avenue Stendhal, la rue Villon, la rue Théophile Gautier et une voie interne au nouveau quartier.

Phases de l'opération

  • Phase 1: de juin 2015 à février 2016
    • Réseaux et voiries provisoires :
      • Gautier et Villon prolongées
      • Voie interne
      • Stendhal Ouest
      • Gallieni sud
    • Terrassement ouest du Parc Paysager
  • Phase 2 : 2016 à 2017
    • Avenue Gallieni (partie centrale)
    • Valorisation ouest du Parc Paysager
    • Finitions des nouvelles rues (pose des bordures, enrobés, plantations, mobilier)
  • Phase 3 : 2018
    • Avenue Stendhal

Coût

Total des dépenses : 6 500 000 € TTC

  • Bergerie (rue Gautier, rue Villon, voie interne, bassin humide) : 2 800 000 € TTC
  • Gallieni : 2 000 000 € TTC
  • Stendhal : 1 700 000 € TTC

Subventions :

  • ANRU : 50%
  • Région: 14 %