Vous êtes ici : Accueil > Grands projets > Nouveau PRU

Nouveau PRU

Nouveau PRU...

Nouvelles démarches de concertation

Le contexte

En 2015, Bourges a été choisie dans le cadre de la nouvelle loi sur la politique de la Ville, parmi les 200 villes de France pouvant bénéficier d’un nouveau programme de renouvellement urbain.
Le quartier des Gibjoncs a été particulièrement ciblé, puisqu’il a bénéficié de certains travaux dans le cadre du premier PRU mais pas au même niveau que le quartier de la Chancellerie.


La Ville de Bourges, avec l’aide de l’Etat, a donc lancé d’importantes études préalables à la signature d’un nouveau protocole d’engagement avec l’Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU).
Ces études concernent plus précisément la partie sud de l’Avenue de Tassigny, la rue de Turly, Cap Nord, les tours du Grand Meaulnes et l’ancienne école des Merlattes.

Le transfert des compétences Aménagement, urbanisme, politique de la Ville à Bourges Plus

Depuis le 1er janvier 2016, ces compétences sont exercées pleinement par l’Agglomération de Bourges Plus. Les services de la ville travaillant sur ces sujets ont donc été transférés.
Les élus en charge du dossier de Rénovation urbaine de la Ville de Bourges sont donc :
Madame Bernadette GOIN, Vice-présidente de Bourges Plus en charge de la Rénovation urbaine, du Logement et de l’Equilibre social de l'Habitat
Monsieur Martial REBEYROL, Maire-adjoint à la Ville de Bourges, en charge de l’Urbanisme

Un demi-poste dédié a été créé dans le service aménagement de la Ville de Bourges.
Depuis 2014, les études en cours sont systématiquement présentées aux conseillers de quartiers concernés ainsi qu’aux acteurs du quartier et aux commerçants, à l’image de la démarche mise en place récemment sur la liaison douce Chancellerie Gibjoncs, la rue Louis Lumière ou encore la rue Louise Michel.

La nouvelle démarche mise en place

Les nombreuses actions menées par les services de la Ville de Bourges et l’ANRU pour inciter la participation des habitants dans l’élaboration du projet vont être approfondies. Une concertation à l’échelle des quartiers Nord devrait être organisée pour diversifier les points de vue, avant d’informer la population du projet retenu par les habitants, élus et bailleurs sociaux.

Le bilan des premiers PRU à l’échelle nationale a incité l’ANRU à faire de la co-construction avec les habitants et la mise en place d’une maison du projet, des incontournables pour élaborer les nouveaux Projets de renouvellement urbain.
Dans le cadre du nouveau PRU de Bourges, l’agglomération Bourges Plus va donner une place plus importante à l’habitant dans la conception du projet urbain pour appréhender leur perception du quartier et son fonctionnement.

Les temps forts du nouveau PRU

Juin 2016 • Le comité d’engagement apportera une réponse sur la proposition faite par la Ville de Bourges et l’Agglomération (niveau de financement des études).
2nd semestre 2017 • Le programme du nouveau PRU, issu de ces études, sera présenté à l’ANRU.
A partir de 2018-2019 • Début des travaux en fonction des décisions de l’ANRU.

La Maison du projet pour le nouveau PRU de Bourges

Cet espace devra être repéré comme le lieu de travail de la co-construction et de la mise en œuvre du projet avec les habitants. Cette maison pourrait prendre le relais des actuels barnums PRU.
Elle sera gérée par Bourges Plus avec la mobilisation de professionnels de Bourges Plus.
Les ateliers et réunions avec les habitants, acteurs et élus seront s’organisés dans ce lieu, au même titre que les rencontres des conseillers citoyens.
Une étude interne est en cours de réflexion pour positionner au mieux cette structure.