Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine > Autres monuments > La Maison de la Culture > Ateliers de réflexion sur le site de la Maison de la Culture

Ateliers de réflexion

Quel avenir pour le site historique de la Maison de la Culture ?

Séminaire sur l'avenir de l'ancienne Maison de la CultureSuite à l’appel à idées auprès des Berruyers, initié par la municipalité en mars 2015, le dernier séminaire de débat pour structurer quelques projets autour du site historique de la Maison de la Culture a eu lieu le mardi 18 octobre 2016, à la salle des fêtes du Moutet.

Organisés avec le cabinet « Respublica», spécialiste en  concertation  publique,  les  débats  réunissant toutes les personnes qui se sont inscrites et une pluralité d’acteurs représentant la diversité berruyère, se sont déroulés de juillet à octobre 2016

1er séminaire : un travail sur les critères

Le sujet divise autant qu’il passionne, il fallait donc amorcer  les  débats  autour  d’un  consensus  sur  les critères d’un bon et d’un mauvais projet.
C’est ensuite au regard de ces critères collectivement identifiés que les participants ont pu, sur la base des idées émises par les Berruyers et de nouvelles idées émises lors de ce 1er séminaire, sélectionner celles qui remplissaient le plus de critères.

2nd séminaire : six configurations qui se concrétisent

Toutes les idées retenues lors du 1er séminaire ont été reprises sur des petites cartes où figuraient des éléments techniques liés à chacune d’entre elles. A partir des plans de chaque étage, les participants avaient  tous  les  éléments  pour  proposer  leur configuration du site. Ce sont ainsi six projets qui ont émergé : un carrefour des cultures d’Europe et d’ailleurs,  un  musée  des  Beaux-Arts  de  la Ville  de Bourges, un centre de conférences, une maison culturelle  de  création  numérique,  un  centre  de promotion  et  mise  en  valeur  de  Bourges  et  ses territoires et un lieu de transmission culturelle.

Dernier séminaire : présentation des 4 projets retenus

Lors  du  dernier  séminaire,  les  participants  ont  tout d’abord analysé les projets présentés lors du second séminaire  notamment  au  regard  des  remarques émises par l’architecte. L’objectif était d’identifier les liens entre certains d’entre eux, ce qui a conduit à les réunir en quatre projets, qui, étoffés lors de cette dernière séance, et confrontés aux critères issus du 1er séminaire,  ont  été  présentés  à  Pascal  BLANC, Maire de Bourges.

> Projet n° 1 :
La Maison Bourges-Berry :
« Promotion et mise en valeur de Bourges et de ses territoires »
 : espace de promotion, de rencontres, de découvertes et de création.
>  Projet  n°  2  :
Maison  des  musiques  et  de  la chanson : «Faire de Bourges la capitale européenne de la musique et de la chanson », à destination des touristes, des habitants et des artistes.
> Projet n° 3 :
Maison de la création artistique et digitale :
« Centre de création, d’innovation, de recherche et de transmission mixant les nouvelles technologies et les acteurs existants de la création à Bourges », création, production, exposition, formation.
> Projet n° 4 :
Le MAHB : Musée d’Art et d’Histoire de  Bourges  :
« Ce  musée  permettra  la  tenue d’expositions  permanentes,  nous  sortirons  des réserves nos trésors, et des expositions temporaires de niveau national voire international »

Le  Maire  a  pu  livrer  ses  réactions  à  chaud sur chaque  configuration  du  site. Très  enthousiaste  en découvrant  l’intégralité  des  présentations  et l’ampleur du travail réalisé par les participants, il a
également précisé que pour les thématiques du centre des congrès et du tourisme, des réflexions sont en cours à l’agglomération Bourges Plus. La qualité des  présentations  représente  pour  lui  un  réel  outil d’aide à la décision. Il a également indiqué que tous  les  projets  ne  pourraient  être  réalisés  sur  ce même  site  pour  une  question  de  place.  Souhaitant poursuivre toutes les réflexions qui ont émergé, il ne s’interdira pas d’en réaliser tout ou partie ailleurs avec un échelonnement dans le temps. Il a enfin souligné la passion qui a animé les participants tout le long de ce défi difficile qu’ils ont su relever avec succès.