Vous êtes ici : Accueil > Vie de la ville > Conseils de quartier > Val d'Auron, Hameau de Gionne, Mazières, Pijolins > Réunion du 04 décembre 2014

Réunion du 04 décembre 2014

Le conseil de quartier s’est réuni en assemblée plénière le jeudi 4 décembre 2014 à la salle polyvalente du Val d’Auron, sous la présidence de Mme Christelle PRENOIS.

Présents :

- Mme PRENOIS Christelle, Vice-Présidente et Maire-adjoint de quartier,
- M. CARTIER Sébastien, Mme MICHEL Marcella, Maires-Adjoints,
- Mme AVILA Florence, M. BOYER Jacques, Mme BRISSEZ Muguette, Mme CHAMBON Paulette, Mme DURANTON PACE Flora, M. FORBEAU Michel, M. FRANQUES Francis, Mme FRISON Annie, Mme HAUSS DESDIONS, M. HAUSS François, M. HOUDEMONT Jean-Pierre, M. JARRY René,  M. MARTINAT Robert, M. MORIN Jean-Pierre, Mme PICHON Lysiane, Mme PRADOUX Annette, Mme SCHNEIDER Claire, Mme THIROT Catherine, M. THOMAS Dominique, Mme TOSOLINI Cécile, M. TRAN Maxime, Titulaires ;
- M. DESAGES Pierre, M. DESGRANGES Jean, Mme DESGRANGES Nicole, M. PARIS Pascal, M. SERRA Michel, Mme SIMONNIN Fabienne, Suppléants.
- M. ORLOWSKI Pascal, Responsable de la Direction de Proximité et de la Démocratie Participative, et Mme MORIN Florence, Coordonnateur de la Démocratie Participative.

Excusés :

- Mme FELIX Irène, Conseillère Municipale;
- M. DAUGY Daniel, Mme PEROT Jacqueline, Titulaires ;
- M. GUERINEAU Jean-Michel, Mme LIEVRE-GUINOT Mathilde, Conseillers Municipaux Suppléants ;
- Mme GILLET Claudine, Suppléant.

Absents :

- M. SABOURAULT Robert, Titulaire ;
- M. BOURDIN Jean-Claude, M. RAYON Marcel, Suppléants.

Démissionnaire :

- Mme HAPP Valérie, Titulaire.

Mme Christelle PRENOIS, Maire-Adjoint – Vice-Présidente de quartier, ouvre la séance à 18 heures et cite les excusés. Elle annonce également la démission de Mme HAPP Valérie, Titulaire, qui sera remplacée par Mme AVILA Florence.

I- Validation du compte-rendu

Madame la Vice-Présidente interroge l’assemblée sur d’éventuelles remarques concernant le compte-rendu de la séance précédente.

Aucune observation n’a été faite.


II – Un relais Habitant sur le quartier du Val d’Auron

Mme Christelle PRENOIS présente M. VALDENAIRE, Directeur de Bourges Agglo Services, et Mme GOUSSARD, Responsable du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS), à l’assemblée et leur donne la parole.

Mme GOUSSARD travaille sur un dispositif concernant les quartiers prioritaires, qui sont des quartiers présentant des difficultés plus grandes que la moyenne communale.Une partie du quartier du Val d’Auron est reconnue comme un quartier prioritaire. En outre, la législation vient de modifier le périmètre et la zone sera centrée sur l’habitat social à partir du 1er janvier, comme le montre la carte ci-dessous.

Le CUCS accompagne un certain nombre d’actions et de projets développés par les associations des quartiers prioritaires. A ce titre, Mme GOUSSARD a voulu présenter une action portée par Bourges Agglo Services qui s’intitule le « relais Habitant ».

M. VALDENAIRE explique que Bourges Agglo Services est une association de la loi 1901. Cette association est basée à l’origine sur les quartiers Nord d’où son nom « Bourges Nord Services ». Puis son action s’est développée sur le périmètre de l’agglomération d’où son changement de dénomination. Cette association est une régie de quartier avec un label et un réseau au niveau national. Son rôle est de réaliser de l’insertion par l’activité économique pour permettre aux personnes de trouver un travail. L’association propose ainsi des contrats de 6 à 24 mois sur des chantiers particuliers, en relation avec les bailleurs sociaux et la Ville de Bourges, afin d’éviter de faire de la concurrence aux entreprises privées.

Le relais Habitant a été mis en place en 2013. Sa mission est de développer des actions sur le quartier et être à l’écoute des habitants. Actuellement, M. Matthieu ROBIN VIGNERAS occupe cette fonction et tient une permanence sur le centre social du Val d’Auron les lundis, jeudis après-midi et vendredis. M. ROBIN VIGNERAS a mis en place « Les Nouvelles du Val d’Auron », un livret où se trouvent toutes les actions des associations et des activités sur le quartier. Ce document est consultable à la bibliothèque, à la mairie annexe, au centre social et sur internet.
En outre, un comité de pilotage a été mis en place avec la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de Protection des Populations (représentant de l’Etat), le CUCS, France Loire, l’Office Départemental de l’Habitat du Cher, le centre social et l’Association Club et Equipes de Prévention. Ce comité se réunit tous les 2 mois pour approuver les projets.

L’idée de cette action est de faire participer toutes les structures existantes et d’être à l’écoute des habitants, de leurs projets qui visent à améliorer la vie de quartier et le bien-vivre ensemble. Cette structure est là pour les orienter et les conseiller.

Un membre demande si un lien existe avec la maison des solidarités.
Mme GOUSSARD confirme que le lien est effectué avec cette structure du Conseil Général.
La Maison des Solidarités a vocation à accueillir tout habitant et est divisée en quatre pôles dont un sur le Val d’ Auron. Cette structure est porteuse de tous les schémas de développement du Conseil Général et possède des financements à destination des jeunes, des personnes âgées, du handicap, des aménagements, etc. Il est effectivement important de faire du lien avec les structures existantes et de bien maillées les actions entre elles. Mme GOUSSARD précise que le Conseil Général est au courant de cette action « Relais Habitant ».

Une personne demande à avoir connaissance de quelques exemples d’actions.
M. VALDENAIRE indique qu’une action est en cours d’étude avec les locataires aux abords du lac. Des hirondelles nichent sur les façades d’immeubles et posent des problématiques. NATURE 18 et le Muséum de la Ville de Bourges sont intervenus sur place pour envisager un arbre à hirondelles. En outre, ces oiseaux sont des espèces protégées. Ce projet est donc parti d’un constat par les locataires qui se sont mis en relation avec M. ROBIN VIGNERAS. Ce dernier s’est ensuite rapproché du bailleur et s’est chargé de réunir les partenaires intéressés par ce projet.
Autre exemple, le Relais Habitant fait également un point GDF. L’association a une convention avec GDF et peut intervenir auprès des habitants pour résoudre des problèmes de factures et les conseiller en matière d’économie d’énergie. Ce dispositif existe depuis un an.

Mme GOUSSARD conclut en invitant les membres à ne pas hésiter à les contacter afin de travailler ensemble et unir leurs forces vives.

Madame la Vice-Présidente remercie les intervenants pour leur présence au sein du conseil de quartier.

III- Désignation d’un secrétaire de séance

Mme PRENOIS demande un volontaire pour occuper les fonctions du secrétaire de séance.

M. ORLOWSKI rappelle que le secrétaire de séance sera amené à valider le compte-rendu avant sa diffusion auprès des membres. De même, il sera convié à la réalisation des ordres du jour de chaque séance plénière.

Madame PICHON Lysiane se porte candidate et l’assemblée est favorable à l’unanimité.

IV – Les commissions

Madame la Vice-Présidente demande à chaque commission qu’un rapporteur explique les travaux effectués à l’occasion de leurs réunions de travail.

A/ Voirie et Handicap

La commission s’est réunie pour prendre connaissance des projets réalisés, des propositions en cours et celles à surseoir par la municipalité.

Le bilan des actions est le suivant.

Exemples de travaux réalisés donnant satisfaction :
• la mise en place des feux tricolores et d’aménagements connexes au carrefour avenue de Dun / rue de la Rotée.
• la matérialisation de l’emplacement de stationnement pour personne à mobilité réduite à la briocherie du lac.
• Mise en place de bancs supplémentaires à l’aire de jeux du lac derrière le parking de la rue de Lazenay, face à la rue de la Rotée.

Travaux en cours :
• des participants relèvent avec satisfaction le début des travaux d’ilots de sécurité avenue de Dun avec la rue des Pijolins.

Propositions à surseoir :
• La création d’un parking relais sur le terrain à l’entrée de Bourges côté avenue de Dun (derrière le stade) avec la mise en place d’un service de navettes.
• La réalisation d’un système de priorités à l’intersection de la rue Heurtault de Lamerville et de la rue du Grand Mazières. La Municipalité envisage un petit giratoire. Les conseillers de quartiers avaient proposé des panneaux et un marquage au sol.
• L’agencement d’un cheminement piétonnier au gymnase Lagrange, rue du 1er Régiment d’Artillerie, afin que les piétons ne soient plus obligés d’utiliser la chaussée pour se déplacer. En outre, le trottoir d’en face est très encombré de divers panneaux et poteaux qui ne permettent pas son utilisation dans de bonnes conditions.

Les membres demandent également plus de communication et de concertation avec la municipalité. Par exemple, si les riverains de la rue de Lazenay sont conviés à une réunion publique, les membres souhaitent être invités.
M. ORLOWSKI indique qu’aucune réunion publique n’a pas été encore planifiée. Ce projet est bien prévu pour le mandat 2014 à 2020. Les conseillers seront bien entendus conviés aux concertations.

La commission fait remarquer que certaines thématiques choisies sont également ressorties auprès de la commission Aménagement et Infrastructures. Par conséquent, les actions se chevauchent et le rapporteur demande à l’assemblée de mieux redéfinir les objectifs de chaque groupe de travail.

Les membres du groupe Aménagement et Infrastructures confirment que certains sujets sont redondants. Ils proposent de se recentrer sur les actions autour du lac.

Le conseil conclut de réunir les deux groupes de travail et de déterminer ensemble les domaines de compétence de chaque commission.
La Direction de Proximité se charge de planifier une date.

B/ Animation et cohésion sociale

Le rapporteur présente un diaporama pour résumer les travaux effectués lors de leurs deux rencontres.

Le groupe de travail a évoqué dans un premier temps leurs aspirations et leurs attentes par rapport à la thématique cohésion sociale et animation. Leurs discussions se sont centrées sur l’enquête menée avec le centre social et le CUCS relative au sentiment d’appartenance des habitants et sur la réunion publique relative à l’insécurité du quartier.

Ainsi, une réflexion est ressortie, celle de se rapprocher de la population du quartier pour mieux connaître leurs besoins et leurs attentes dans le domaine de la cohésion sociale et de l’animation.

Dans un deuxième temps, les membres ont opté pour la réalisation d’une enquête pour solliciter les habitants. Un des membres a donc commencé à élaborer un questionnaire. Toutefois, la question qui se pose aujourd’hui est de savoir quel support de communication est le plus adapté à ce style d’enquête. La commission a proposé une diffusion par l’intermédiaire des Nouvelles de Bourges.
La Direction de Communication serait favorable sur la forme en insérant un feuillet dans les Nouvelles de Bourges. Ce document sera seulement diffusé sur le périmètre du conseil de quartier. Cette proposition est en attente auprès de Monsieur le Maire.

Enfin, le groupe de travail doit poursuivre sa réflexion sur le fond du questionnaire.

Des membres précisent que ce questionnaire doit cibler principalement les besoins des habitants dans leur vie quotidienne.


C/ Aménagements et infrastructures

La commission présente un diaporama à l’assemblée qui résume les différents points évoqués en réunion de travail.

1- Aménagements des rues
Les membres souhaitent connaître l’avancement de la rétrocession des jardins du Val d’Auron. Ils proposent de changer le sens unique pour un sens prioritaire sortant afin de modifier l’accès de la rue de Forli.
Au centre commercial du Val d’Auron, la commission propose d’enlever les barres à vélo devant le coiffeur Elysée pour des raisons de risque de chute des piétons.
Rue de la Rottée, les membres demandent de refaire le marquage au sol de la ligne pointillée sur l’axe central en tenant compte des places de parking. Car le marquage actuel est décalé.
Rue de Lazenay, la commission relance la proposition relative à la mise en place d’un passage piéton au niveau du chemin du golf pour se rendre aux abords du lac. En outre, les accotements de la voie pourraient également être aménagés.
Le groupe de travail demande à la municipalité un plan du projet de Lazenay.
Avenue de Dun, les membres propose d’installer des lampadaires pour éclairer les passages piétons, y compris pour la demande du passage piéton rue de Lazenay ci-dessus.
Rue Colbert, les membres font remarquer que la piste cyclable est dangereuse en raison des ondulations du sol, de la présence de poteaux à hauteur de guidon et des rétrécissements de la largeur de la piste. Le groupe de travail va réfléchir à des propositions.

2- Aménagement du lac
Concernant les aménagements du lac, la commission demande l’installation de panneaux signalétiques précisant l’interdiction des véhicules à moteur aux abords du lac et notamment sur le chemin piétonnier.
En outre, le panneau du canal de Berry n’est pas positionné au bon emplacement du canal. Ce dernier se trouve au niveau de l’écluse. Le groupe de travail demande le déplacement du panneau.
D’autre part, la commission constate que les terrains de tennis sont vétustes et ne sont même plus fermés à clé. Les membres veulent connaître la raison de l’arrêt du système de clés.
Le groupe de travail souhaite travailler sur la remise en valeur des panneaux et l’observatoire des oiseaux.
D’autres réflexions ont été portées sur des idées d’aménagements pour embellir la vie du lac, quelques exemples :
- des tours en calèches,
- des tours en bateau électrique hydropropulsé avec des commentaires sur les oiseaux et la biodiversité du lac,
- la création d’une piscine dans le lac.

3- Environnement
La commission a eu une réflexion sur la sensibilisation des habitants aux espèces végétales. Cette action pourrait être envisagée avec le groupe de travail animation.
Les membres souhaitent faire un rappel de communication ou de sensibilisation sur l’interdiction des feux de déchets par l’intermédiaire des médias. Toutefois, une question se pose pour les personnes sans véhicules, comment font-elles pour accéder à la déchetterie ?

Mme PRENOIS remercie les groupes de travail pour toutes ces nombreuses réflexions. Des réponses seront apportées à la prochaine séance.

IV– Questions diverses

Mme la Vice-Présidente ouvre le débat.

Un membre demande si la municipalité pourrait installer des lampes solaires au niveau du chemin piétonnier autour du lac. Côté plage, cette zone n’est pas éclairée et il serait intéressant de trouver un système tout en respectant la nature.

Une personne a entendu parler d’un projet de boisement à Lazenay et souhaiterait avoir des informations.
M. CARTIER, Maire-Adjoint de l’Ecologie, confirme que la municipalité examine la création d’un corridor écologique de 10ha. Le projet est à l’étude et au chiffrage. Cette phase d’étude comprend notamment la recherche d’espèces à implanter. Ce projet sera présenté au Maire fin janvier / début février.
Parallèlement, un projet de reboisement autour du lac est en cours. L’idée du Maire est d’y avoir un intérêt pédagogique et d’ombrage. Effectivement, le choix des espèces porte sur des plantations très variées, voire exotiques. Ainsi, cet espace vert pourrait être présenté aux scolaires.

Un conseiller fait remarquer que les Nouvelles de Bourges ne sont pas distribuées à son domicile même en n’apposant aucun stop pub sur la boite aux lettres.
M. CARTIER indique que le prestataire va être changé suite à des problèmes de distribution. La Direction de Proximité fera tout de même remonter l’information auprès des services concernés.

Suite au marché de Noël d’ACCRO’VAL, des personnes ont fait remonter une remarque sur le manque d’affichage pour signaliser les commerces de la galerie marchande de SIMPLY Market.
M. CARTIER indique que cette remarque est du domaine privé. Toutefois, le centre commercial procèdera à des travaux de rénovation très prochainement, peut-être que la signalétique sera revue également.

Un conseiller s’interroge sur la reconstruction du LIDL. Quels commerces s’implanteront sur ce site ?
La Direction de Proximité précise que seuls LIDL et Marc Meunier s’installeront sur cet espace.

Mme PRENOIS clôt la séance à 20 heures et souhaite de belles fêtes de fin d’année à chacun des membres.

Le prochain Conseil de Quartier aura lieu le mardi 31 mars 2014 à 18 heures, dans la salle polyvalente du Val d’Auron.