Vous êtes ici : Accueil > Culture > Musées > Musée de l'Hôtel Lallemant > Exposition "Le son des choses"

Exposition "Le son des choses"

Exposition L’Hôtel Lallemant accueille l’exposition « Le son des choses » du 16 juin au 31 octobre 2020. Réalisée par Man’hu et Jéranium, de la Compagnie des Objets Perdus, cette exposition nous emporte dans le
monde de ces deux artistes un peu décalés. Ces derniers sont également à l’origine de l’exposition « Le Musée des Machines »,programmée l’an dernier à l’Hôtel Lallemant et qui a connu un vif succès chez les petits comme les grands.

Cette année, la Compagnie des Objets Perdus nous propose une exposition « à manivelles » constituée de 14 « instruments de musique » détournés et réinterprétés. Qu’on se le dise … ça va faire du bruit à l’Hôtel Lallemant ! Réalisé avec les déchets d’une surconsommation aveugle, « Le son des choses » porte un regard décalé sur notre environnement proche et interroge notre rapport aux objets.
Considérant que sortis de leur mécanisme d’origine, bon nombre d’engrenages ne savent plus quoi faire de leurs dix dents. Il est donc important de signaler que cette exposition a un but dans la vie : chatouiller la curiosité du visiteur ! Dans le but que celle-ci s’ébroue et l’emmène par le bout du nez vers une observation enjouée des sons et des formes du quotidien.

« L’Almachine », la machine extraordinaire des frères Lallemant !

En plus des instruments de musique, l’exposition « Le son des choses » comprendra une oeuvre spécialement créée en hommage aux frères Lallemant. Cette machine extraordinaire baptisée « L’Almachine » a été commandée par courrier en 1503 à Léonard de Vinci par Jean Lallemant « l’aîné ». Malheureusement la lettre s’est perdue et Léonard de Vinci ne l’a reçue que le 2 février 1519, soit trois mois avant sa mort. Cependant nous avons la preuve que le grand génie de la Renaissance a bien réalisé cette machine. En 1658, Antoine d’Amboise, propriétaire du château du Clos-Lucé (dernières résidence de Léonard) retrouve des croquis représentant « L’Almachine » sous le lit du grand génie.

Un programme de médiation recyclable …

Un programme de médiation « recyclable » est prévu autour de cette exposition. Il comprendra des ateliers jeune public mais aussi des visites extrêmement décalées qui auront lieu de la fin du mois d’août jusqu’au aux vacances de la Toussaint.