Vous êtes ici : Accueil > Vie pratique > Travaux > La maison de santé pluriprofessionnelle

La maison de santé pluriprofessionnelle

Depuis une dizaine d’années, le maillage de la santé s’est principalement concentré autour des zones rurales. La situation en ville est différente. Il y a encore quelques années, lorsqu’un médecin généraliste partait à la retraite sans avoir pu trouver de successeur, la patientèle se répartissait dès lors, sur les autres médecins de ville.
Aujourd’hui, ces départs en retraite se succèdent à un rythme accéléré. Le seuil où les autres médecins de ville pouvaient absorber les patientèles des consoeurs/confrères retraités est très largement dépassé.
Bourges est dans cette situation. Elle compte 4 017* assurés sans médecins traitant et 2 899  sont rattachés à un médecin traitant qui depuis a cessé son activité. En cumulant ces deux données, nous arrivons à un total de 6 916* habitants sans médecin traitant (un peu plus de 10% de la population).

*(chiffres de 2019)

Un projet

Pourquoi ?

Dans un contexte de désertification médicale qui touche également le centre-ville de Bourges, les docteurs DEDIEU-ANGLADE et MOLIMARD, associés à M. VERGUET pharmacien, sont à l’origine du projet de Maison pluri professionnelle de santé (MSP) du Prado. Les deux médecins aujourd’hui installés au 12 esplanade du Prado, ont ainsi souhaité travailler en amont à l’anticipation de leur futur départ en retraite en recherchant de nouveaux locaux dans le même quartier suffisamment grands pour accueillir de nouveaux collègues. En 2016, ils ont donc acquis pour un montant de 110.000 €, dans le cadre d’une SCI, l’ancien garage de la police situé à côté du Moulin de Chappe.
Un projet de MSP nécessite deux prérequis : la rédaction d’un projet de santé qui engage une équipe pluri professionnelle d’une part, et un portage public par une commune ou une structure communale de l’autre. Devant la complexité administrative et financière du montage du projet de réhabilitation de ce bâtiment et face à la difficulté de trouver les bons référents institutionnels et financiers pour les soutenir, le projet a été ralenti.

Comment ?

La Ville de Bourges s’est finalement emparée du dossier en fin d’année 2018 en créant un poste de chargée de mission santé. Elle a ensuite désigné la SEM Territoria comme assistant à maîtrise d’ouvrage (juillet 2019) puis a racheté le terrain à la SCI pour un montant de 135.000 € par décision du conseil municipal du 26 septembre 2019. C’est le cabinet d’architecture Carré d’Arches (M. AUDEBERT) qui a été choisi comme maître d’oeuvre.

Les Maisons de santé pluriprofessionnelles correspondent aux aspirations des nouveaux médecins libéraux qui souhaitent aujourd’hui un exercice collectif qui leur permet de ne pas être seuls responsables d’un cabinet, de communiquer avec des confrères, de se remplacer et d’assurer la continuité des soins dans un cadre collégial.

La MSP du Prado sera la deuxième sur le territoire de Bourges après celle du Val d’Auron inaugurée en 2016.

Les objectifs fixés par la construction de cette nouvelle MSP sont les suivants :

  • fixer des médecins sur un lieu d’exercice pouvant attirer de nouveaux médecins généralistes dans un contexte de nombreux départs à la retraite ;
  • proposer un lieu d’exercice conforme aux nouvelles règles d’exercice groupé plébiscité par la jeune génération de médecins et la nouvelle organisation de la santé ;
  • répondre aux exigences d’accueil et de formation des internes notamment ;
  • organiser des actions de prévention et participer à des projets communs avec d’autres structures de soins dont la CPTS (Communauté professionnelle territoriale de santé) ;
  • favoriser le travail d’équipe entre professionnel de santé avec un lieu dédié à la formation et la concertation.

Qui ?

Cette MSP regroupera 10 professionnels de santé et 2 secrétaires médicales :

  • Dr BOCQUET – dermatologue
  • Dr MOLIMARD – médecin généraliste
  • Dr DEDIEU ANGLADE – médecin généraliste
  • Dr PROCUREUR – médecin généraliste
  • Dr RUBE – médecin généraliste
  • Dr MUSKARE – médecin généraliste
  • Mme VERHOEVEN – sage-femme
  • Mme RIVIERE – Infirmière
  • Mme ZANICHELLI – Infirmière
  • Mr LE RALLIER – Infirmier
  • 2 secrétaires médicales
  • Dr VERGUET – Pharmacien

Où ?

Elle sera située sur le site de l’ancien garage de la police, Impasse du Moulin de la Chappe à Bourges.

Descriptif des travaux

Sur une parcelle d’une superficie de 1 814 m², cette Maison de Santé Pluriprofessionnelle d’une surface de 409 m² comprendra :

  • Un pôle médical ;
  • Un pôle paramédical et infirmier ;
  • Des espaces mutualisés
  • Des espaces communs réservés aux professionnels de santé.

Planning

Les travaux ont commencé sur le terrain en novembre 2020 et sur le bâti en février 2021.

La livraison du bâtiment a pris du retard avec la crise sanitaire. Elle est prévue aujourd’hui pour début janvier 2022.

Coût et financements

Le plan de financement de la MSP a été adopté par le Conseil municipal du 20 juin 2020. Le coût prévisionnel de l’opération (acquisition, études, travaux, honoraires, frais annexes…) est estimé à 1 295 996 € HT.

  • Subvention de l’Etat (au titre du Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire – FNADT) accordée : 250 000 €. Aide attribuée dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région 2015/2020. Une avance de 30 % de la subvention (soit 75 000 €) a été versée fin 2020 sur la base du commencement de l’opération.
  • Subvention de la Région : 250 000 € sollicités qui se ventilent de la manière suivante :

- 50 000 € au titre du CPER 2015/2020 ;
- 200 000 € dans le cadre du Contrat Régional de Solidarité Territoriale 2018/2024
Les dossiers ont été instruits par la Région et feront l’objet d’un examen par la Commission Permanente du Conseil Régional.

  • Subvention du Département : 255 789 € sollicités. Dossier en cours d’instruction. Le financement de la MSP a vocation à s’inscrire dans le cadre du futur contrat de ville centre.