Vous êtes ici : Accueil > Vie pratique > Travaux > La Médiathèque se modernise

La Médiathèque se modernise

La Ville de Bourges a amorcé un projet de réaménagement du rez-de-chaussée de sa médiathèque centrale depuis 2018. Les travaux devraient se dérouler d’avril à décembre 2022.

En effet, la Ville a identifié des besoins qui apparaissent prioritaires pour développer l’attractivité du site qui a plus de 25 ans. La médiathèque repense, à travers ces travaux, ses espaces d’accueil et de médiation afin qu’ils reflètent la volonté des bibliothécaires d’offrir un accueil de qualité, dès l’entrée dans la médiathèque. Projet de modernité, de modularité, d’accessibilité et de convivialité, ce réaménagement doit permettre à la médiathèque de continuer à être un lieu de vie en adéquation avec les besoins, les pratiques et les souhaits des usagers. Ce projet inclut l’évolution des pratiques de prêt-retour pour proposer aux usagers un retour plus facile et des prêts plus rapides en installant des automates de prêts-retours à la médiathèque puis dans les autres bibliothèques.

Une porte ouverte sur le monde

A la tête d’un réseau de 4 bibliothèques municipales, la médiathèque de Bourges propose près de 200 000 documents, des ressources numériques, une programmation culturelle riche et variée pour tous les publics et des bibliothécaires pour accueillir et vous guider les abonnés et visiteurs.
Une porte ouverte sur le monde
Lieu de rencontre et d’échange, de loisir et de divertissement, de culture et d’information, outil de lien social, la bibliothèque favorise l’accès du public le plus large à l’écrit, à l’image, au son et au multimédia, et participe à l’éducation et à la culture de tous, en respectant la diversité des goûts et des choix.
Comme les autres bibliothèques, la médiathèque se doit d’être un lieu de vie ; certains y viennent pour se détendre, pour lire, écouter ou regarder, d’autres encore y viennent pour travailler, découvrir ou apprendre.
La médiathèque programme des rencontres, des lectures, des contes, des projections, des ateliers, des soirées « media gamers », des concerts…
La médiathèque accueille des auteurs, des poètes, des conteurs, des philosophes, des historiens, des musiciens, des artistes…
La médiathèque expose sur des thèmes variés pour tous les publics.
Lieu accessible à tous (visiteur occasionnel ou usager assidu, jeune public ou chercheur chevronné), l’entrée est libre et gratuite ; l’abonnement est seulement nécessaire pour emprunter des documents.

Un projet pour mieux accueillir

Le réaménagement du rez-de-chaussée actuellement de 680 m² se présente en 2 volets : travaux de réaménagements des espaces et automatisation des prêts-retours.

1. Des espaces pensés et modernisés pour mieux accueillir

Un point d’accueil dès l’entrée
Actuellement, si les usagers peuvent s’adresser aux bibliothécaires en charge du prêt-retour ou des inscriptions, il n’existe pas de poste consacré à l’accueil et au renseignement près de l’entrée. Ce besoin qui a toujours existé s’est avéré incontournable depuis la crise sanitaire qui oblige les bibliothécaires à délivrer de nombreuses informations aux usagers dès l’entrée. Un poste d’accueil improvisé a d’ailleurs été installé depuis la réouverture du mois de juin 2020. La création d’un point d’accueil s’est donc imposée comme une priorité. Visible dès l’entrée, il sera occupé par un(e) bibliothécaire disponible en permanence.
Optimisation des surfaces
Ces travaux seront l’occasion d’optimiser l’espace disponible au rez-de-chaussée. Le futur rez-de-chaussée va empiéter sur l’avancée située au-dessus de l’entrée, opération qui agrandira la surface de 55 m². L’optimisation de la surface passera également par un redimensionnement des locaux techniques. Le dessous du grand escalier enfin sera exploité pour offrir de nouveaux espaces de stockage, notamment à proximité de la nouvelle salle d’exposition dans un souci de fonctionnalité.

Espace de convivialité
L’espace optimisé va permettre la création d’un véritable espace de convivialité de 60 m² accueillant des distributeurs de boissons et de nourriture. Nouveau lieu de rencontres et d’échanges, cet espace sera un atout pour l’attractivité du site, tant il offrira depuis l’extérieur un aperçu plus convivial que l’actuel espace d’exposition très souvent occulté pour la sécurité des expositions.

Accessibilité
L’accessibilité n’est bien sûr pas oubliée dans ce projet. L’entrée sera équipée d’une double porte automatique de chaque côté d’un sas d’entrée.
A la suite des travaux, une signalisation adaptée sera mise en place dans un souci de fonctionnalité mais aussi d’accessibilité. Cette signalisation commencera dès l’entrée qui arborera le nom de MEDIATHEQUE en grosses lettres. Plus aucun doute ne sera permis sur l’activité et l’entrée de cet imposant bâtiment !

Une ambiance plus cosy, des matériaux plus chaleureux
L’architecte qui a conçu ce réaménagement, Olivier Audebert du cabinet berruyer Carré d’Arche, a su proposer une ambiance plus chaleureuse, très éloignée de l’ambiance actuelle. Sol d’aspect moquette, habillage bois, faux plafonds, éclairage renouvelé : l’ambiance sera à coup sûr plus cosy.

Espace d’exposition
Dans ce réaménagement, l’espace d’exposition quitte l’avant de la médiathèque pour s’installer dans l’actuel espace presse. L’entrée de la salle d’exposition de 100 m² se trouvera désormais face à l’entrée de la médiathèque. Ainsi chaque usager, dès son arrivée, pourra découvrir l’exposition en cours. Plus ouverte sur l’accueil, les expositions devraient profiter à davantage de visiteurs tout en apportant leur part de convivialité et d’originalité au hall d’accueil. Equipée d’un nouveau mobilier, revisitée par un éclairage et un dispositif audio moderne, la salle d’exposition disposera de tous les moyens nécessaires à la mise en valeur des expositions à venir. Au gré des besoins, cette salle pourra fusionnée avec l’accueil, ou être fermée selon les conditions nécessaires à la conservation des documents ou oeuvres exposées.

L’auditorium (Salle Prévert)
La salle Prévert restera à sa place mais subira un profond relooking pour devenir un véritable auditorium. Pour régler les problèmes de visibilité des spectateurs installés aux dernières rangs lors des spectacles ou projections, la salle Prévert accueillera 4 rangées de gradins rétractables. En complément des gradins, l’installation de fauteuils mobiles augmentera sensiblement le confort tout en laissant à la salle Prévert la plus grande modularité. Ainsi, cet auditorium pourra être entièrement vidée de ses assises et continuer à accueillir des ateliers, des activités littéraires ou des tournois de jeux vidéo.

L’équipement audio-vidéo et un éclairage plus modulable seront installés pour s’adapter à tous les animations accueillies dans cet espace.
Enfin, les travaux renforceront l’insonorisation de cette salle pour éviter toute nuisance sonore des animations vers l’espace presse.

Les inscriptions
Un bureau est prévu pour les inscriptions dans le respect des règles de confidentialité tant par son installation dans une alcôve dédiée que par la création d’un accueil qui permettra à l’agent des inscriptions de se consacrer à l’usager qui s’inscrit.

L’espace presse
Cet espace bénéficiera lui aussi d’une autre ambiance puisqu’il sera aménagé avec du mobilier diversifié esthétiquement et adapté à tous les usagers et à tous les usages, de loisirs ou de travail.
Les rayonnages disposeront de roulettes pour assurer un aménagement soucieux de la modularité et adapter les espaces du rez-de-chaussée aux évènements que la médiathèque souhaitera accueillir.

2. L’automatisation des prêts et des retours

Ce réaménagement vise également à automatiser le prêt et le retour de documents des bibliothèques de Bourges à commencer par la médiathèque.
Cette dernière accueillera pour cela, 3 automates de prêt qui viendront remplacer la banque de prêt-retour où les usagers viennent actuellement faire enregistrer leurs prêts et leurs retours de document.
Ces automates utiliseront la technologie RFID (radio frequency identification) qui à l’instar des magasins, par le biais de puces électroniques, permettent l’identification des documents et en conséquence la gestion de leurs emprunts. Ce système renforcera également le dispositif antivol de la médiathèque.
L’installation des automates de prêt sera complétée par une boîte de retour automatisée installée à l’entrée de la médiathèque. Cette boite sera accessible de l’extérieur 24h/24 et 7j/7 en toute sécurité puisqu’elle ne permettra d’y déposer que des documents des bibliothèques. Cette boite de retour sera également accessible de l’intérieur aux heures d’ouverture de la médiathèque.
Disponible dès l’entrée, la boite accueillera les documents en retour, laissant les mains libres aux visiteurs pour leur déambulation dans les espaces.
La boite de retour de la médiathèque inclura un robot qui triera les documents selon leur bibliothèque d’appartenance, leur nature ou l’existence d’une réservation… Ce tri devrait permettre une mise à disposition plus rapide des documents aux usagers après leur retour à la médiathèque.

L’automatisation présente de nombreux avantages dont les bibliothèques de Bourges ont décidé de ne pas se passer plus longtemps :
- permettre aux abonnés d’emprunter et rendre les documents simplement, rapidement et de manière autonome ;
- libérer du temps pour affecter du personnel à un point d’accueil dès l’entrée et pour proposer davantage d’accompagnement et d’animations ;
- dégager du temps pour développer de nouveaux services et de nouvelles actions de médiation.
- offrir aux usagers une possibilité de retour des documents 24h/24 et 7j/7 tout en sécurisant les boites de retours.
Bien sûr, l’automatisation reste un changement important dans les usages des visiteurs et la médiathèque ne laissera pas les usagers seuls pour réaliser leurs prêts. Un bibliothécaire sera présent en permanence pour former, accompagner et aider les usagers à l’utilisation de ces automates mais également de la boite de retour.

3. Calendrier des travaux et financement

Calendrier
Après avoir envisagé toutes les pistes pour ouvrir partiellement la médiathèque pendant les travaux, les personnels de la médiathèque ont dû se résoudre à une fermeture totale de plusieurs mois. La poussière et le bruit engendrés par des travaux d’une telle envergure ne sont pas compatibles avec l’accueil du public. De plus, une ouverture partielle aurait impacté l’organisation du chantier en rallongeant le calendrier de travaux et donc la durée de service dégradé.
La médiathèque fermera donc totalement, d’avril à décembre 2022.
La date de fermeture sera précisée ultérieurement, puisque les services cherchent encore à optimiser la période de déménagement en avril, dans un mois chargé pour les services municipaux en raison du Printemps de Bourges et des élections présidentielles.
Le mois d’avril sera consacré au déménagement du rez-de-chaussée et à la préparation du chantier. Les entreprises devraient commencer à travailler sur site dès le 2 mai au matin.
Six mois de travaux, l’arrivée du dispositif de passage à la RFID à l’automne, quelques semaines pour équiper les documents, installer les automates de prêts, former les personnels et quelques jours pour l’installation du mobilier et le retour des documents, le calendrier prévisionnel devrait permettre une réouverture en janvier 2023.

Pour cette occasion, les bibliothécaires travaillent à la préparation de quelques surprises pour célébrer cette réouverture comme il se doit.

Financement

Ce projet estimé à 1,4 millions d’euros TTC est financé à hauteur de 60 % du montant hors taxe par la DRAC Centre-Val de Loire soit une subvention pour les travaux, l’automatisation et l’acquisition de mobilier de 676 000 €.

Une médiathèque hors les murs

1. Pendant les travaux

La médiathèque sera donc indisponible pendant 8 à 9 mois mais elle ne s’endormira pas pour autant.
En plus de préparer les collections au passage à la RFID (récolement, tri des documents à garder ou pas, pose des étiquettes RFID…) et de venir prêter main forte à leurs collègues des bibliothèques des Gibjoncs, du Val d’Auron et des Quatre Piliers, les bibliothécaires de la médiathèque resteront disponibles pour les usagers par téléphone pour les conseiller sur leurs emprunts et préparer leurs commandes.
Réservez/Emportez
En effet, les documents de la médiathèque resteront empruntables par le service de click and collect Réservez/Emportez qui a fait ses preuves pendant les confinements et qui permet toujours aux usagers non munis d’un pass sanitaire d’emprunter des documents sans venir les choisir dans les rayonnages.
A partir du site internet des bibliothèques ou par téléphone, il sera possible de réserver des documents qui seront à retirer dans la bibliothèque choisie par l’usager :
- Bibliothèque des Gibjoncs
- Bibliothèque des Quatre Piliers
- Bibliothèque du Val d’Auron.
Des animations délocalisées
Certaines animations habituelles de la médiathèque prendront leurs quartiers dans les bibliothèques des Gibjoncs et du Val d’Auron comme les Clubs lecture adultes et ados, Pirouette-Cacahuète, Bébé-pirouette ou encore Manga-Yon, concours de manga ouverts aux lycées.

Un air de médiathèque à la bibliothèque des Quatre Piliers
La bibliothèque des Quatre Piliers, tout en poursuivant son activité de bibliothèque patrimoniale aux horaires habituels, accueillera au rez-de-chaussée une médiathèque hors les murs… modèle réduit !
- un point de collecte du Réservez/Emportez. Attention : bien que la bibliothèque des Quatre Piliers ne soit pas accessible aux PRM, il sera possible de retirer sa commande en sonnant à la porte.
- un espace numérique de quelques postes pour assurer une continuité d’accès à l’informatique et à internet en centre-ville
- un espace pour proposer la presse quotidienne et quelques magazines d’actualités. Attention : les titres d’actualités qui ne trouveront pas place dans cet espace seront empruntables par Réservez/Emportez.
L’espace médiathèque hors les murs de la bibliothèque des Quatre Piliers sera ouvert du mardi au vendredi de 14h à 18h30 et le samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Pendant la fermeture de la médiathèque, les bibliothèques des Gibjoncs et du Val d’Auron étendront leurs horaires pour permettre un plus large accès.
Les horaires d’ouverture seront les suivants :
> Bibliothèque des Gibjoncs
Mardi : 14h-18h30
Mercredi : 10h-18h30
Jeudi, vendredi : 14h-18h30
Samedi : 10h-17h
> Bibliothèque du Val d’Auron
Mardi : 15h-18h30
Mercredi : 10h-12h et 14h-18h30
Jeudi et Vendredi : 16h-18h30
Samedi : 10h-12h et 14h-17h

Les abonnements
Comme l’a voté le conseil municipal lors de la séance du 9 décembre 2021, les abonnements payants seront prolongés pendant la durée des travaux. Les usagers qui s’inscriront pendant cette période profiteront également de cette prolongation.

2. Automatisation des autres bibliothèques
 

Afin d’harmoniser les pratiques sur l’ensemble du réseau (hors bibliothèque patrimoniale) après la médiathèque, les bibliothèques des Gibjoncs et du Val d’Auron seront équipées pour l’automatisation.

Cet équipement entraine l’installation d’automates de prêts, de boites de retour sécurisées et la nécessité de procéder à quelques aménagements.
Les bibliothèques des Gibjoncs et du Val d’Auron devront également fermer pour le passage à la RFID mais pour quelques jours seulement, dès que la médiathèque aura rouvert ses portes en 2023.