Vous êtes ici : Accueil > Vie pratique > Travaux > Travaux de renforcement de berge sur la digue de la Voiselle

Travaux de renforcement de berge sur la digue de la Voiselle

La ville de Bourges engage de lourds travaux de renforcement de berge sur la digue de Voiselle au sein des Marais classés. Un renforcement intervient dans une volonté de prévention des risques d’inondation des parcelles privées des Marais, ainsi que des quartiers aux alentours en cas de rupture de la digue.

ENJEUX DES TRAVAUX DE RENFORCEMENT

Pour rappel, l’ensemble des marais de Bourges est situé en zone inondable tel que défini dans l’arrêté préfectoral du 24/05/2011 (Plan de Prévention des Risques d’Inondations (PPRI) Yèvre, Moulon, Auron et Langis à Bourges, Saint-Doulchard et Saint-Germain-du-Puy) et la quasi-totalité des marais sont en zone d’aléas fort pour une profondeur de submersion > à 1 mètre ou pour une profondeur de submersion < à 1 mètre mais avec une vitesse forte > à 0,5 m/s (cf carte d’aléas 3 en annexe).

Les travaux de renforcement interviennent dans le but d’éviter qu’une partie de la digue de la Voiselle puisse être emportée en cas de crue importante comme lors des hivers 2000 et 2001. Provoquant alors un réel risque d’inondation du quartier Édouard Vaillant avec toutes les conséquences liées à ce type de catastrophe.

En plus des quartiers périphériques aux Marais, il est également essentiel de préserver des inondations les marais des Chenus et les marais des Mariens qui, propriétés privées, sont cultivés dans leur grande partie. Ces derniers constituent une partie du patrimoine naturel classé et leur abandon, pour cause d’inondation permanente, serait déplorable tant sur le plan paysager, social, qu’écologique.

CONSTAT DE LA SITUATION

En divers endroits sur la rivière "La Voiselle", la digue en rive droite présente de nombreux désordres dus à l'érosion et au tassement de la berge. Cette digue étant souvent en remblai dans ce secteur, les défauts d'étanchéité s'aggravent rapidement, des brèches sont apparues avec les conséquences que cela entraîne pour les riverains.

DESCRIPTIF DES TRAVAUX 

Les travaux consisteront à un :

  • confortement de la berge de la rive droite de la digue sur un linéaire d’environ 640 mètres entre la place aux Frênes et la passerelle Nérault
  • la réfection du chemin de halage sur ce même linéaire.

Ils sont répartis en 2 lots :

  • Lot n°01 : renforcement de berges, voirie et aménagements divers

Opération d'étanchement et de confortement de la digue sur environ 100 ml, et ce, par les moyens suivants :

  • reprise de tunage dans les portions de berges où cette technique a déjà été réalisée,
  • reprise des gabions dans les portions de berges où ces éléments sont présents,
  • réalisation de tressage aux endroits identifiés de la berge.

Réfection du cheminement piéton sur environ 640 ml comprenant :

  • règlement du fond de forme,
  • couche de fondation,
  • couche de finition sur cheminement en grave calcaire 0/10 sur 10cm d'épaisseur.
  • Lot n°02 : sécurisation des arbres

Opération d’abattages et de mise en sécurité d’arbres le long de la digue de la Voiselle.

AUTORISATION REGLEMENTAIRE

Dans cette portion, entre la place aux Frênes et la passerelle Nérault, la Ville de Bourges est propriétaire de la digue.

C’est pourquoi elle a déposé auprès de la DDT du Cher le dossier réglementaire de déclaration au titre de la loi sur l'Eau et cette administration a donné son accord  le 24 septembre 2020.

PLANNING DES TRAVAUX 

Les travaux ont débuté le 11 janvier dernier pour le lot n°01 sur une durée de 8 jours.

Pour ce qui concerne les travaux du lot n°02, ils dureront de 6 à 8 semaines avec un démarrage prévisible fin janvier début février.

LE FINANCEMENT

Le financement est assuré dans sa totalité par la Ville de Bourges :

Entreprise

LOT N°

Marché

Montant (€ TTC)

IDVERDE

1

n°2020113_104_01

105 773,66

ATGER

2

n°2020113_104_02

27 504,00