Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine > Les Nuits Lumière > Scénographies des Nuits Lumière

Scénographies des Nuits Lumière

5 scénographies originales réalisées par Cosmo AV sont à découvrir au coeur du périmètre sauvegardé

  • Le rempart gallo-romainLe rempart gallo-romain dans le jardin de I' Archevêché :

    2600 ans d’histoire : Avaric, « ville des eaux », est d’une des plus anciennes cités d’Europe. Résidence princière celtique des Bituriges, chef-lieu de cité romaine, capitale ducale et royale, Bourges a toujours été au centre de la vie politique et économique du pays. Mais Bourges est aussi une ville verte. Entourée de marais dont 135 hectares sont classés patrimoine naturel, ponctuée d’une mosaïque de jardins et d’espaces verts, dont celui de Lazenay créé suivant le concept du « jardin en mouvement » de Gilles Clément, Bourges est un espace urbain qui « respire » bien.Mais la nature de la ville est aussi représentée par des espèces emblématiques : les chauves-souris. Derrière les portes de la cathédrale, sous vos pieds dans les caves, en haut des immeubles, dans les platanes de la majestueuse trouée verte… elles symbolisent la riche biodiversité de la ville.

  • L'Hôtel LallemantL'Hôtel Lallemant :

    L’Hôtel Lallemant est une résidence familiale construite entre 1497 et 1506. Construit 15 ans avant le début des travaux de Chambord, c’est un des exemples les plus précoces de la Renaissance française, probablement décoré par des artistes italiens. On y retrouve ce qui se fait en Italie du Nord au 15e siècle, mélange d'innovations artistiques et persistance du goût gothique pour l'ornementation et les figures fantastiques. Ses propriétaires étaient des hommes de culture, propriétaires des livres enluminés que vous admirez sur la façade. Une étape qui vous fait voyager entre Berry et Lombardie, à l’aube du 16e siècle...

  • Musée EstèveLe musée Estève

    Le premier hôtel de Ville, construit à la fin du 15e siècle, abrite aujourd’hui le musée consacré au peintre Maurice Estève (1904-2001). Quoi de plus naturel alors de consacrer ce lieu à la couleur et aux arts sous toutes leurs formes ! Geoffroy Tory, typographe berruyer du 16e siècle qui a introduit la virgule et l’apostrophe dans la langue française, Jean Boucher, peintre marquant du 17e siècle, Marcel Bascoulard, dessinateur génial et « artiste clochard » qui arpentait les rues de la ville au 20e siècle… Et parce qu’à Bourges, la création artistique s’écrit aussi au présent et au futur, les œuvres des étudiants de l’École Nationale Supérieure d’Art, toute proche, ouvrent de nouveaux horizons...

 

  • Palais Jacques CoeurLe Palais Jacques Coeur

    Devant le palais Jacques Cœur, vous plongez au cœur de l’histoire tourmentée de la guerre de Cent ans. Son bâtisseur, fils de marchand, négociant et armateur, fut le premier français à entretenir des relations commerciales suivies avec les pays du Levant. Nommé Grand Argentier du royaume  par Charles VII, Jacques Cœur finança la reconquête du royaume avant d’être banni. Son procès inique, sa fuite organisée avec l'appui du pape et sa mort encore mystérieuse dans l'île de Chios, en font un personnage romanesque. Cette demeure, chef-d’œuvre architectural inspirant et puissant, annonce les châteaux du Val de Loire.

  • L'ancien ArchevêchéL'ancien Archevêché
    Le palais de l’archevêché, construit au 17e siècle, devient l’hôtel de Ville en 1910. Un écran formidable pour découvrir le Bourges contemporain ! Des grands magasins aux réussites économiques que sont les Forestines ou les sirops Monin, toujours présentes à Bourges depuis plus de 100 ans, en passant par l’expansion industrielle et militaire du 19e siècle, on termine ce voyage avec le Festival du Printemps de Bourges, créé en 1977, et l’équipe de basket féminin, 14 fois championne de France et trois fois vainqueur de l’Euroligue.

Parcours gratuit du 28 juin jusqu'au 21 septembre 2019

  • juin et juillet : tous les soirs de 22h à minuit
  • août et septembre : tous les soirs de 21h30 à minuit

Les Nuits Lumière - english version