Vous êtes ici : Accueil > Culture > Bourges capitale européenne de la culture > Les debouts de la Culture

Les debouts de la Culture

Table ronde des Debouts de la Culture du 28 novembre 2020

LES DEBOUTS DE LA CULTURE : UN RASSEMBLEMENT D’ACTEURS

De nouvelles orientations pour la culture : telles sont les volontés de la municipalité.
Dans une volonté de développer la culture sur son territoire, la Ville de Bourges a souhaité rassembler les acteurs de la culture autour des « Debouts de la Culture ».
À l’occasion d’une première rencontre avec les associations, structures et autres institutions de Bourges, le 13 septembre dernier, la municipalité a exprimé ses intentions de donner une nouvelle impulsion à sa politique culturelle. Cette rencontre fut également un moment de partage sur le point de vue et projet de chacun.
C’est dans cette démarche de co-construction d’un projet commun que la municipalité a décidé de réunir de nouveau ces acteurs à l’occasion des Débouts de la Culture.

DE MULTIPLE RÉFLEXIONS POUR UN PROJET COMMUN

La Ville de Bourges réunit une quarantaine d’acteurs culturels présents sur son territoire autour d’une table ronde et d’ateliers participatifs. Ces derniers sont co-organisés avec l’Agence culturelle 3ème Pôle et avec le support du service informatique de la Ville. Ces rencontres sont l’occasion de définir le contexte actuel en matière de culture et travailler autour du remodelage de cette dernière.

AU PROGRAMME DES RENCONTRES :

  • 10H : Les Débouts de la Culture débuteront par une table ronde : « Quels enjeux pour une politique culturelle locale ? » à laquelle interviendra Christian MALAURIE, Anthropologue, dramaturge, Michel SIMONOT, Sociologue, écrivain, metteur en scène et un représentant de l’ENSA.

APRES-MIDI : Les acteurs culturels sont ensuite invités à participer à des ateliers recouvrant divers thématiques culturelles :

  • « Bourges dans 10 ans, Cité d’accueil des artistes ? ». Bourges est une cité repérée comme un lieu de diffusion fort, moins comme un territoire d’accueil de créateurs et de compagnies professionnelles. Echanges et réflexions autour de l’implantation de compagnies et d’artistes professionnels, ou en voie de professionnalisation; ainsi que des moyens et modalités de ces implantations culturelles.
  • - « Travailler encore mieux ensemble et autrement ? ». À Bourges la coopération est une tradition diffuse et vivante. Elle tient beaucoup aux personnes et aux habitudes prises. Ville, institutions culturelles, opérateurs privés / associatifs… : les rôles tenus par les uns et des autres ne sont pas toujours clairs. Échanges et réflexions sur la problématique de la coopération entre institutions, acteurs privés et associatifs. L’atelier évoquera également la problématique des liens à mettre en place entre activités culturelles et secteurs connexes : développement économique, patrimoine et urbanisme, tourisme, éducation, santé, justice.
  • « Comment développer une citoyenneté culturelle à Bourges ? ». Toutes disciplines artistiques confondues, les espaces où rencontrer la culture à Bourges, en spectateur, auditeur ou en pratique amateur ne manquent pas. Tous les habitants ont des droits culturels, tous n’y ont pas également accès (méconnaissance, ressources matérielles et immatérielle, mobilités, temps…). Tous n’ont pas le même degré d’engagement ou implication (adhérent passif/actif, bénévole, usager, client…). Échanges et réflexions sur l’implication de tous les Berruyers dans les actions et projets culturels. Questionnement sur la place donnée à l’engagement bénévole ainsi que sur l’occupation culturelle et citoyenne de l’espace public.
  • « Bourges Capitale du Berry, Capitale européenne de la culture 2028 ? » Pour mettre de son côté toutes les chances d’être reconnue « Capitale européenne de la culture » Bourges a intérêt à valoriser les particularismes historiques, géographiques, économiques, sociaux… tous les traits matériels et immatériels qui l’ont constituée, l’animent aujourd’hui et en feront demain un territoire unique. Échanges et réflexions sur les représentations, les symboles d’hier ayant fondé l’identité de Bourges et ses fondamentaux, ceux qui évoluent, qui émergent ou que l’on sent poindre. Les participants ont été pré-répartis en amont dans les différents ateliers par les organisateurs (8 à 12 participants par atelier). Chaque atelier est composé d’un animateur – modérateur, d’un scribe - gardien du temps.

Une première synthèse est rapportée lors de la plénière de restitution des ateliers, avec M le Maire à 16h30.

  • 17h45 : Clôture des Debouts de la Culture

Ces rencontres culturels se réitéreront début 2021 afin de d’échanger sur l’avancement de la candidature de Bourges dans sa course à la Capitale européenne de la Culture.