Castor devient Castor +

Pour compléter le service CASTOR (Centre d’appel des services techniques opérationnels rapides) mis en place en 2006, la Ville de Bourges propose « CASTOR + », dont le champ d’actions est désormais élargi aux démarches administratives…

Rappel • CASTOR, comment ça marche ?

Depuis 10 ans, voirie défectueuse, branche d’arbre tombée, éclairage public en panne... sont autant d’anomalies techniques que les Berruyers n’hésitent plus à signaler à CASTOR par téléphone ou via Internet.
Jusqu’à aujourd’hui, CASTOR gère les demandes concernant les interventions sur le domaine public (problème sur la voirie, élagage, éclairage, etc.). Toutes les demandes sont centralisées puis réparties dans les divers services concernés.
Dès réception d’une demande, un agent CASTOR remplit, via un logiciel spécifique, un formulaire comprenant le nom et l’adresse de l’usager, le type de demande, le lieu du dysfonctionnement, ainsi qu’une description du problème.
Ainsi, la référence de ce formulaire permet de suivre en temps réel la progression de la requête, de son émission à son traitement, jusqu’à son archivage.
Chaque demande est automatiquement transmise au(x) service(s) concerné(s).

Castor devient Castor +

Les évolutions de castor

CASTOR + remplace CASTOR et plus encore !
CASTOR + s’adresse à tous les Berruyers :

  • particuliers
  • associations
  • professionnels

CASTOR + répond à tout type de demande et non plus seulement aux demandes de résolution d’incidents sur le domaine public. Grâce à CASTOR +, les Berruyers peuvent désormais :

  • Demander une intervention (comme il était possible de le faire avec CASTOR)
  • Demander de l’aide
  • Réaliser des démarches administratives

Une application

CASTOR + s’adapte aux nouvelles technologies en permettant aux citoyens de poser une question ou signaler un incident en ville à partir d’une application mobile : CASTOR+ citoyen.

Sur cette application, les citoyens peuvent créer un compte personnel qui leur permet d’éviter de s’identifier à chaque connexion.

Un service dédié

La Gestion de la relation citoyen (GRC)

Afin de simplifier la gestion des demandes qui arrivent par différents canaux de communication (guichet, téléphone, mails, démarches en ligne sur le site internet de la ville), la Ville de Bourges s’engage dans une démarche de Gestion de la relation citoyen (GRC).

Grâce à la GRC, la collectivité s’adapte aux besoins des administrés en leur facilitant l’accès à différentes démarches. Ainsi, ce n’est plus au citoyen de connaître l’organisation interne de la collectivité pour réaliser une démarche, mais à la collectivité de s’adapter à ses besoins.

C’est ainsi qu’est né le service Relations citoyens

Ce service a pour mission principale de faciliter les démarches des citoyens.

Il centralise toutes les demandes qui arrivent par différents canaux de communication et se charge d’y répondre directement, s’il s’agit d’une question courante, ou de transmettre la requête au service compétent, si la demande nécessite une intervention ou une expertise.

Le service concerné se charge alors d’y répondre.

Accessible par différents canaux de communication, ce nouveau service municipal permet aux citoyens d’échanger directement avec les services de la Ville de Bourges.

Un interlocuteur unique

Pour signaler un incident sur le domaine public, poser une question, quelle que soit la nature de la demande, les citoyens peuvent désormais entrer en relation avec les services de la Ville de Bourges par le biais d’un interlocuteur unique : CASTOR +.

Derrière cet acronyme œuvrent trois agents du service Relations citoyens, situés à l’Hôtel de Ville de Bourges.

Pour joindre CASTOR +

  • Par téléphone au 0 805 85 78 85 (du lundi au vendredi de 9h-12h / 13h30-17h, gratuit depuis un fixe) • en dehors des heures d’ouverture, les Berruyers peuvent laisser un message sur le serveur vocal, ils seront recontactés dans les meilleurs délais
  • Sur l’application CASTOR+ Citoyen
  • Sur le formulaire unique de contact disponible sur le site de la ville • avec la possibilité de géolocaliser l’incident, mais aussi de joindre des photos et justificatifs à la demande