Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Bourges, une ville engagée > L'éco-pâturage

L'éco-pâturage

éco-pâturageDans un objectif de Développement durable, la Ville de Bourges souhaite substituer l’entretien mécanique de certains de ses terrains par une gestion par éco-pâturage. Une technique de gestion alternative des espaces verts grâce à des animaux.
C’est ainsi que l’établissement d’enseignement et de formation professionnelle agricole du Subdray propose à la Ville de mettre à sa disposition des moutons de réforme pour assurer cette mission de pâturage.

Le contexte

Le site retenu pour la gestion par éco-pâturage est situé sur le Centre de loisirs des Bouloises. Sa surface est estimée à 1,7 hectare. A ce jour, ce terrain est entièrement tondu mécaniquement.
La pratique de la tonte mécanique limite l’expression d’une biodiversité intéressante, notamment celle des pelouses calcicoles (ce type de sol est structuré comme un écosystème de climat tempéré développé exclusivement sur sols très calcaires).
C’est pourquoi la Ville de Bourges souhaite externaliser en partie l’entretien par le pâturage de ce site en concluant un partenariat avec l’établissement de formation du Subdray.

Les moutons

L’établissement d’enseignement et de formation professionnelle agricole du Cher prête à la Ville de Bourges un cheptel de six moutons de race Romane. Un effectif qui pourra évoluer en fonction de la quantité d’herbe disponible.

Les objectifs

Les objectifs développés dans ce partenariat sont les suivants :

  • Protection et développement de la biodiversité,
  • Réduction du coût d’entretien,
  • Création de lien social, d’actions pédagogiques et de sensibilisation à l’environnement avec les occupants du Centre de loisirs.

Les conditions du prêt

Pour la Ville :

  • Achat, pose et renouvellement de clôture à moutons,
  • Achat et pose d’équipements annexes éventuels (portillons, panneaux d’information),
  • Entretien complémentaire du pré (broyage des refus, entretien des bordures, taille des haies),
  • Surveillance des clôtures, équipements et abreuvement les jours ouvrés.

Pour le prêteur :

  • Surveillance et soin des animaux les weekends et jours fériés,
  • Responsabilité matérielle et financière des soins vétérinaires,
  • Responsabilité matérielle et financière de l’affouragement complémentaire des animaux,
  • Formation des agents municipaux et sensibilisation sur la conduite d’un troupeau d’ovin.

Le coût

Le coût pour la Ville de Bourges revient à 100 € net le mouton auxquels il convient d’ajouter un forfait de 100 € par an au titre des frais annexes.